Dépistage cutané

Dépistage cutané 2017-07-09T11:35:25+00:00

Dépistage des cancers de la peau

Nous vous proposons d’effectuer ce dépistage par l’examen minutieux de l’ensemble de votre peau. L’examen à fort grossissement par dermoscopie de toute lésion suspecte permet d’améliorer considérablement le diagnostic. Cet examen sera spécifiquement réalisé par votre dermatologue. L’examen des grains de beauté est nécessaire pour tous. Votre dermatologue définira avec vous votre niveau de risque et la fréquence de la surveillance.

Le Mélanome

Le mélanome est responsable d’un grand nombre de morts chaque année en France, en particulier chez les jeunes. Son pronostic est amélioré par un dépistage précoce. C’est un cancer de la peau développé à partir des cellules de la pigmentation de la peau (mélanocytes).

 Il s’agit souvent d’une petite tache pigmentée, plane, qui va rapidement se modifier (changement de taille, de couleur, de forme), mais d’autres aspects plus trompeurs sont possibles.

Toute modification d’un grain de beauté connu ou apparition d’une nouvelle tache doit vous inciter à consulter.

En fonction de l’aspect clinique, pourra vous être proposé soit une surveillance dermoscopique de la lésion décelée, soit une chirurgie d’emblée. Une fois la lésion enlevée, un examen histopathologique (étude des cellules au microscope) va permettre un diagnostic plus précis et d’adapter au mieux la prise en charge de chaque patient.

Le Carcinome

Les carcinomes sont des tumeurs cancéreuses fréquentes développées aux dépends des cellules de l’épiderme (kératinocytes). Le plus souvent liées au soleil, ils se situent préférentiellement sur le visage et le haut du corps. Il faut s’inquiéter en cas de bouton qui ne guérit pas ou qui saigne facilement.

Le pronostic de ces lésions est excellent, car leur évolution est très lente. Les cas de métastases sont exceptionnels.

Le traitement repose sur une exérèse chirurgicale le plus souvent, mais d’autres traitements pourront être proposés dans certains cas : photothérapie dynamique, application de crèmes-médicaments comme Imiquimod.

La surveillance reste indispensable par la suite : elle permet de vérifier la cicatrisation, l’absence de récidive locale (même si elle est exceptionnelle) et surtout l’absence de nouvelle lésion qui pourrait apparaitre dans les années qui suivent.

Kératoses actiniques

Elles apparaissent de manière classique sur les zones photoexposées. Elles sont plus fréquentes sur les phototypes clairs, et plus précoces s’il existe une notion d’ensoleillement important.  Elles sont assez classiques sur le front, les tempes (et le haut du crane des hommes chauves).

Ce sont des petites zones de peau sèche, des croutes, qui ne disparaissent pas malgré les applications de crème hydratante. Elles peuvent responsables de démangeaisons.

Ce sont des lésions précancéreuses, qui nécessitent un traitement ; il s’agit de les détruire ; pour cela on peut utiliser de multiples traitements : cryothérapie (congélation par application d’azote liquide), application locale de crèmes-médicaments : Imiquimod (ALDARA), PICATO, EFUDIX. Ou photothérapie dynamique (classique ou en lumière du jour).

Les différents traitements pourront être discutés avec votre médecin.

Une surveillance clinique reste nécessaire par la suite, car la présence de kératoses actiniques montre un photovieillissement important (héliodermie) qui justifie une vigilance particulière. Par la suite, une photoprotection rigoureuse vous sera proposée.

En savoir plus : http://dermato-info.org

Nous vous proposons, sur place, une prise en charge complète par votre équipe dermatologique allant du dépistage et du diagnostic (aidé des instruments les plus modernes de dermoscopie) au traitement chirurgical de la tumeur dans nos blocs opératoires, puis à la surveillance.